Website on global south and decolonial issues.

José Eduardo Agualusa

écrivan angolais, né en 1960 à Huambo. Il vit entre l’Angola, le Brésil et le Portugal.
Ses livres ont été traduits dans plus de 20 langues. Jusqu’à présent quatre livres ont été traduits et publiés en français: « La saison des fous » (2003, Gallimard. Orig.: « Estação das Chuvas »), « Le marchand de passés » (2006, Métailié. Orig.: « O Vendedor de Passados »), « La guerre des anges » (2007, Métailié. Orig.: « O Ano em que Zumbi Tomou o Rio »), « Les femmes de mon père » (2009, Métailié. Orig: « As mulheres do meu pai »)
Il a également écrit trois pièces de théâtre : « Génération W », « Chovem amores na Rua do Matador » ensemble avec Mia Couto, et « O monólogo ».
Il a reçu trois bourses littéraires. La première en 1997 du Centro Nacional da Cultura pour la rédaction de « Nação crioula » (Nation créole). La deuxième lui permit un séjour de trois mois à Goa en 2000 où il écrivit « Um estranho em Goa » (Un étranger à Goa). En 2001 le Deutscher Akademischer Austausch Dienst l’invita à Berlin pour un séjour d’une année, pendant lequel il rédigea son roman, « O Ano em que Zumbi Tomou o Rio » (Fr.: « La guerre des anges »). Début 2009 il fut invité en résidence d’auteur par la ville d’Amsterdam, une initiative commune de la Fondation néerlandaise pour la littérature et de la Fondation pour la production et la traduction de littérature néerlandaise. C’est ici que naquit son dernier roman « Barroco tropical ».
En 2006 il créa la maison d’édition brésilienne « Língua Geral » publiant exclusivement des oeuvres de langue portugaise.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.